Archives

Des études à l’enseignement – Témoignage –

بسم الله الرحمن الرحيم

1 – Quel est votre parcours ?

J’ai un parcours un peu éparpillé : j’ai étudié dans plusieurs merekiz en ligne différents donc j’ai touché un peu à toutes les méthodes et livres !

J’en suis arrivé là car je n’étais jamais satisfaite des cours que j’avais…

2 – Qu’avez vous pensé des cours pris au sein du merkez ?

Je suis arrivée au merkez directement au tome 3 de médine.

J’aimais bien le fait d’avoir un contrôle tous les mois.

Ça force à travailler mais surtout la mou3alima qui nous donner un délais pour l’envoi des devoirs passé ce délai nous n’étions pas corrigé.

Ça motive encore plus !

J’ai finis ce tome avec d’excellentes notes et beaucoup d’encouragement de la part de la mou3alima hafidhahaa Llah c’est donc tout naturellement que j’ai continué avec l’étude du tome 4 de médine.

J’ai compris et retenu des règles que j’avais étudié auparavant mais que je n’avais pas comprise.

La mou3alima cherchait vraiment à ce que mon niveau augmente.

C’était vraiment bien wal hamdouliLlah.

Et j’ai donc poursuivi avec al ajroumiyya avec une autre mou3alima mais qui était tout aussi bien Allahoumma barik.

Il faut savoir que les mou3alimat préparent leurs cours avant et que ceux sont des amoureuses de la langue arabe Allahoumma barik.

Elles étaient comme nous, ne connaissaient rien et elles ont voyagé passer des jours et des nuits pour arriver là où elles en sont et juste pour ça c’est un plaisir d’étudier avec elles, car on a qu’une envie, c’est d’y arriver nous aussi bi idhniLlah.

coran1

3 – Pourquoi avez vous décider de donner des cours ?

A la base c’était pour aider des amies qui me l’avaient demandé.

Puis j’y ai pris goût et j’ai continué wal hamdouliLlah.

4 – Quels conseils donneriez vous aux élèves pour progresser et profiter au maximum des cours ?

Le seul conseil que je voudrais leurs donner c’est d’arrêter de se trouver des excuses.

Elles ne servent à rien !

Libère toi un moment quotidien pour tes cours il y a bien 10 min à pouvoir consacrer à tes cours sur 24 h quand même non ?

Alors soyons serieuses véritablement et durablement mais surtout invoquons Allah car sans Lui nous n’y arriverons pas.

Jazakumu llahu kheiran


Vous pouvez encore vous inscrire au cursus langue arabe jusqu’au 7 Octobre.

Début des cours à partir du Lundi 8 Octobre 2018.

ACCÈS ICI

Quels sont les livres à étudier et dans quel ordre ? – Grammaire –

بسم الله الرحمن الرحيم

Quels sont les livres à étudier et dans quel ordre ?

La plupart des étudiants en arabe commencent par l’étude des tomes de Médine, qui sont notamment conçus pour les NON arabophones et ont donc une certaine pédagogie bien adaptée.

En dehors de ces livres, rares sont ceux qui connaissent les autres ouvrages et beaucoup d’élèves sont un peu perdus sur ce qu’elles pourraient étudier par la suite.

 Nous vous proposons donc ici une petite liste des livres les plus connus qui sont importants pour tout étudiant en langue arabe.

Nous commencerons par la grammaire arabe qui est comme l’a écrit al 3allama ibn al 3otheimine رحمه الله dans son explication de alfiyat, d’une grande importance pour comprendre le sens des versets et des ahadith car une simple haraka -voyelle- change le sens voulu.

Il  رحمه الله a cité cette magnifique parole qui résume l’importance de la grammaire :

  « إن النحْوَ في الكلامِ كَالمِلْحِ في الطعامِ »

« Certes, la grammaire est pour la parole comme le sel pour la nourriture »

 1 :  Les tomes de Médine

Nous mettons ces livres en premier dans la liste même s’ils sont connus de tous, car beaucoup oublient toutes les parties de ces tomes, ils sont composés de plusieurs matières pour en faire un programme complet sur 2 ans, vous y trouverez notamment des parties lecture, expression, hadith, fiqh, dictée etc …ne vous contentez donc pas de la partie grammaire seulement !

2 : An nahwo l wadih – النحو الواضح

Il est composé de 3 tomes(3 niveaux), tout en arabe, mais ils possèdent de nombreux exercices pour chaque leçon, les leçons y sont très bien expliqués, ils demandent par contre de posséder déjà une base dans le vocabulaire arabe pour une bonne compréhension, contrairement aux tomes de Médine.

 3 : Al Adjorroumiya – الآجروميّة

Par la suite, il est conseillé d’étudier cet ouvrage qui est aussi pour les débutants (المبتدؤون) mais pour les ARABOPHONES cette fois, donc la méthode est totalement différente, et il vous permettra de consolider ce que vous avez vu dans les tomes de Médine, d’y voir plus clair aussi.

C’est un livre indispensable dans l’étude de la langue arabe, ses explications sont d’ailleurs nombreuses tel que celui de Sheikh Ibn Otheimine رحمه الله تعالى ou celui de Sheikh mouhyi ddin abdo-l-hamid qui s’intitule « التُحْفَةُ السَنِيّة » ou encore « al moumti3 –المُمْتِع » écrit par un professeur de Dammaj et préfacé par sheikh Mouqbil رحمه الله تعالى

4 :  Qatro nnada – قَطر الندى وبل الصَدَى  et shoudhour adh dhahab – شذور الذهَب 

Les savants de la grammaire les conseillent après Al Adjorroumiya, ces deux livres ont été écrit par le savant عبد الله جمال الدين الأنصاري رحمه الله , il en a d’ailleurs fait lui-même ses explications.

Nombreux sont les savants qui en font référence, ils sont facilement trouvables et vraiment clairs dans leur composition.

Bien sûr de nouvelles notions y sont ajoutées, ils sont donc à étudier après Al Ajjoroumiya seulement.

5 : Moulhato l i3raab –   مُلْحَةُ الإعراب

C’est un livre du savant القاسم بن علي بن عثمان الحريري -رحمه الله , il est connu pour sa simplicité et ses nombreux exemples, il est du même niveau que قطر الندى , plusieurs explications ont été faites aussi notamment « اللمْحة في شرح الملحة »  ou encore « كشف النقاب »

 6 :   Moutammima al ajjorroumiya  – متممة الآجروميّة 

Il s’agit d’un livre qui complète le célèbre metn al adjorroumiya, beaucoup de notions et d’explications y sont ajoutées, on entre dans le détail de la grammaire, suivant l’explication du savant utilisé ce livre peut parfois être difficile et être étudié bien plus tard notamment avec l’explication « الكَواكِب الدُرِّيّة » du savant mohammed ibn abdi albar alahdal qui est trop compliqué pour être vu après Al Adjorromiya, il y a sinon le livre « الدرة البهية شرح متممة الآجرومية » qui est une explication plus simple à comprendre du savant أحمد بن ثابت الوصابي

Livre vraiment très bénéfique

 
7 : Alfiyat ibn malik – ألفية ابن مالك

Très gros livre en 3 tomes, qui regroupe toute la grammaire arabe ainsi que le sarf, il est composé comme son nom l’indique de 1000 vers.

 Ses explications les plus connues sont celles  du savant ibn el otheimine رحمه الله ainsi que celle du savant ibn 3aquil رحمه الله

C’est un livre d’un autre niveau, il est à étudier après les livres cités plus haut, il fait parti de la catégorie des livres appelés المُطَوّلات ( l’avant dernier niveau).

Tout simplement un livre magnifique, connu et recommandé par tous les grammairiens, une référence en soit.

8 : Almoughni – المغني

C’est un classique parmi les livres de grammaire arabe et le dernier des niveaux (المطَلَّعَى)

Ecris par le savant ابن هشام رحمه الله auteur entre autre de qatr an nada et ash shoudhour.

Vous le trouverez toujours en référence dans les autres livres, certains savants le considèrent comme le meilleur dans son domaine.

Bien-sûr il existe de nombreux autres livres encore, ceux-çi sont les plus connus en grammaire arabe, les plus cités parmi nos savants, il y a aussi d’autres ouvrages concernant la science de « al balagha » ou encore « as sarf » à voir dans un prochain article إن شاء الله

والله تعالى اعلم

Article rédigé par l’équipe du Merkez-darataalibat

cropped-bannieredar.png

Al ajroumiyyah ?

بسم الله الرحمن الرحيم

السلام عليكن و رحمة الله و بركاته

Qui était t’il ?

De son vrai nom Mouhammad ibn Mouhammad ibn Dawoud as-Sanhaadji (1273–1323), ou Al ajroumy ou Ibnou Adjroum رحمه الله son surnom, qui signifiait en langue Berbère : الفقير الصوفي « al-Faqiir, as- Soufii », le pauvre, le soufi.

En effet ce célèbre grammairien était d’origine marocaine, as-sanhaadji, était une ancienne région de Fès, ville où il رحمه الله naquit en 672.

fes

C’était un grammairien نحوي, un récitateur, مقرئ un mouqri’, il maîtrisait les sciences, les lectures du Qour’an, il avait de nombreuses connaissances dans le domaine des sciences de l’Héritage « al-faraa’id » فرائض, les mathématiques « al-hisab » حساب , et excellait dans la littérature arabe. Il a été auteur de nombreux ouvrages et poèmes.

إبن آجروم était connu pour sa rectitude, ses efforts à appeler les gens vers cela et pour les nombreux bienfaits qu’Allah lui a accordé.

Il décéda en 723 de l’année hégirienne – que la Miséricorde d’Allah le Très-Haut soit sur lui. (رحمه الله)

Son célèbre ouvrage

ajroumiya

Le véritable titre est « el moukadima al ajroumiyya » ce qui signifie « introduction à la connaissance de la langue arabe par al ajroummiy ».

A l’origine, l’auteur rédigea cet épître pour l’instruction de son fils abou mouhammed qui porta tout simplement son nom.

Il a bénéficié d’une grande popularité dans tous les pays de langue arabe, à l’ouest ainsi que dans l’est.

En raison de son extrême concision, la Muḳaddima a provoqué environ 60 commentaires ultérieurs par les grammairiens, qui témoignent de sa large diffusion auprès des enseignants. Il a été publié une douzaine de fois et traduit dans la plupart des langues.

Il y est exposé le système de l’i3rab (analyse grammaticale) des mots qui regroupe les principales règles de grammaires et leurs définitions, ce n’est pas un poème mais une forme de syntaxe sommaire facile à mémoriser.

Pour qui ?

campgnefes

C’est une grammaire élémentaire, de base, mais FONDAMENTALE, elle est utile et intéressante à ce double titre.

Elle aidera les étudiantes actives et consciencieuses à asseoir la pratique de l’arabe sur des principes solides et à pousser leurs connaissances jusqu’au degrés les plus élevés.

Nous proposerons dans les jours à venir une session pour un petit groupe de soeurs très motivées et remplissant les conditions in sha allah…

Qu’Allah facilite.

cropped-dar-at-taalibat.png

Qu’est ce que le livre « al adjroumiyyah ? »

  بسم الله الرحمن الرحيم

السلام عليكن و رحمة الله و بركاته

Qui était t’il ?

De son vrai nom Mouhammad ibn Mouhammad ibn Dawoud as-Sanhaadji (1273–1323), ou Al ajroumy ou Ibnou Adjroum رحمه الله son surnom, qui signifiait en langue Berbère : الفقير الصوفي « al-Faqiir, as- Soufii », le pauvre, le soufi.

En effet ce célèbre grammairien était d’origine marocaine, as-sanhaadji, était une ancienne région de Fès, ville où il رحمه الله  naquit en 672

fes

C’était un grammairien نحوي, un récitateur, مقرئ un mouqri’, il maîtrisait les sciences, les lectures du Qour’an, il avait de nombreuses connaissances dans le domaine des sciences de l’Héritage « al-faraa’id » فرائض, les mathématiques « al-hisab » حساب ,  et excellait dans la littérature arabe. Il a été auteur de nombreux ouvrages et poèmes.

  إبن آجروم  était connu pour sa rectitude, ses efforts à appeler les gens vers cela et pour les nombreux bienfaits qu’Allah lui a accordé.

Il décéda  en 723 de l’année hégirienne – que la Miséricorde d’Allah le Très-Haut soit sur lui.  (rahimahuLLAH)

Son célèbre ouvrage

ajroumiya

Le véritable titre est « el moukadima al ajroumiyya » ce qui signifie « introduction à la connaissance de la langue arabe par al ajroummiy ».

A l’origine, l’auteur rédigea cet épître pour l’instruction de son fils abou mouhammed qui porta tout simplement son nom.

Il a bénéficié d’une grande popularité dans tous les pays de langue arabe, à l’ouest ainsi que dans l’est.

En raison de son extrême concision, la Muḳaddima a provoqué environ 60 commentaires ultérieurs par les grammairiens, qui témoignent de sa large diffusion auprès des enseignants.  Il a été publié une douzaine de fois et traduit dans la plupart des langues.

Il y est exposé le système de l’i3rab (analyse grammaticale) des mots qui regroupe les principales règles de grammaires et leurs définitions, ce n’est pas un poème mais une forme de syntaxe sommaire facile à mémoriser.

Pour qui ?

campgnefes

C’est une grammaire élémentaire, de base, mais FONDAMENTALE, elle est utile et intéressante à ce double titre.

Elle aidera les étudiants actifs et consciencieux à asseoir la pratique de l’arabe sur des principes solides et à pousser leurs connaissances jusqu’au degrés les plus élevés.

Article rédigé par darataalibat