3 aliments tirés de la médecine prophétique pour renforcer sa mémoire…

As salamu 3aleykunna

On y pense pas souvent, mais il existe des aliments sains et simple à consommer qui sont de bons asbabs pour la mémoire, notamment lorsque l’on souhaite mémoriser le Quran.

Beaucoup de conseils de notre prophète sallahu 3aleyhi wa salam ainsi que ses compagnons (radi allahu 3anhoum) nous ont été donné dans ce sens, une bonne alimentation et hygiène de vie saine doivent être de rigueur, cela a un impact sur la mémoire,  de nombreux études scientifiques actuelles confirment cela.

Les raisins secs

raisinsecs

Az-zuhri a dit : « Celui qui veut mémoriser le hadith, doit manger du raisin sec. » (Dans Al-Jami’ de Al-Khatib, 2/394).

Al mansour  rapportait de son grand père 3abd Allah ibn 3abbas :  » Ses pépins sont une maladie, et sa pulpe est un remède. »

Certaines sortes de résine de gomme

gommarabique
Ibrahim ibn [nom omis] a dit : « Vous devriez mâcher la gomme de résine, parce qu’elle donne de l’énergie au cœur et débarrasse de la distraction. » (Dans Al-Jami’ de Al-Khatib, 2/397).

Le miel

mieldar

L’imam Al-Zuhri a dit : « vous devriez manger du miel parce que c’est bon pour la mémoire. »

Ne pas manger trop acide

Comme ils l’ont mentionné, une alimentation trop acide est une des causes de paresse et de faible mémoire.

Manger acide, ça n’a pas de rapport avec le goût de l’aliment, mais avec le fait qu’il laisse dans l’organisme des résidus acides après sa digestion.

En excès, ces résidus fatiguent les organes et altèrent leur fonctionnement.

Pour les neutraliser, le corps puise dans ses réserves de minéraux, qui du coup viennent à manquer.

Quelques aliments les plus « acidifiants » ? Fromage en général (fondu, gruyère), Pain blanc, Spaghettis, Riz, Petits pois,…le jeûne est assurément l’un des meilleur remède à cela.

Plus d’informations  Al-Tibb Al-Nabawi de Ibn Al-Qayim

Pour finir, un article intéressant d’une scientifique non musulmane, spécialiste (s.t) de l’alimentation, montrant les résultats scientifique sur le le jeûne pour renforcer la mémoire et le lien entre alimentation et mémoire (article traduit du Gardien, publié le 8 septembre 2013)

S.t : « La recherche a montré que chez les personnes de plus de 70 ans, le jeûne intermittent a conduit à une amélioration de 30 % de la mémoire verbale après trois mois. » 

« Que faites-vous pour garder votre cerveau jeune ?

Je mange un jour sur deux. En fait, nous sommes quelques uns dans le laboratoire à faire un jeûne intermittent… Normalement, un jour sur deux j’ai des journées plus chargées, plus longues, ça arrive généralement juste par accident, comme je n’ai pas le temps de déjeuner, et puis je rentre trop tard pour le dîner. Les autres jours je mange normalement.

Qu’advient-il de nos cellules cérébrales quand nous prenons de l’âge ?

Jusque dans les années 1990, on pensait que les adultes ne pouvaient pas générer de nouvelles cellules cérébrales, mais maintenant nous savons qu’il y a une petite zone dans le cerveau adulte appelée l’hippocampe qui est impliquée dans la mémoire et l’humeur, où, chez les adultes, nous pouvons produire de nouvelles cellules cérébrales. Ces cellules du cerveau, ou neurones, jouent un rôle très important dans l’apprentissage et la mémoire. A mesure que nous vieillissons, nous fabriquons de moins en moins de ces nouvelles cellules. Dans mon laboratoire, nous cherchons à comprendre comment elles se forment et comment nous pouvons promouvoir leur croissance, et nous avons constaté que le régime alimentaire et l’exercice ont tous deux un effet.

Quels sont les avantages d’avoir plus de ces nouvelles cellules du cerveau ?

Je pense vraiment que nous pourrions être en mesure de prévenir le déclin cognitif au cours du vieillissement par la neurogenèse – ce processus par lequel de nouveaux neurones sont produit dans l’hippocampe.

Et nous avons récemment découvert que la neurogenèse est impliquée dans la maladie d’Alzheimer. Nous pensons que si nous pouvons éviter la perte de nouveaux neurones dans l’hippocampe avant le début de la maladie, nous pourrions être en mesure de modifier ou de retarder son apparition.

Quels sont les actions qui font une différence ?

En raison de mon expérience en science des aliments, l’une des approches que j’ai dans mon laboratoire est de rechercher l’impact de l’alimentation sur la neurogenèse et comment cela aura un effet sur la mémoire. Un type de régime pour lequel nous avons fait une grande étude est le jeûne intermittent.

Alors, quel est l’effet du jeûne ?

Pour l’instant nous étudions la neurogenèse chez la souris, puis l’idée est de passer à des études sur l’humain. Il y avait déjà des études montrant que le fait de limiter les calories de façon spectaculaire va augmenter la neurogenèse chez la souris, mais nous ne savons pas si ce serait possible pour tout le monde dans la vie quotidienne.

Lorsque nous l’avons fait ici avec nos souris nous avons constaté qu’elles étaient vraiment gourmandes le lendemain et mangeaient presque le double – ainsi, en deux jours, nous limitions leur apport calorique de seulement 10 % – ce qui est très faible et réalisable pour n’importe qui. Et ce que nous avons trouvé c’est que l’effet n’est pas vraiment dû à la restriction calorique en soi, mais au fait qu’elles mangeaient un jour sur deux.

Pourquoi le jeûne a t-il cet effet sur le cerveau ?

Vous imposez un léger stress au cerveau, et il se pourrait que ce soit un résidu de l’époque où il n’y avait pas de nourriture – et nous avons dû augmenter notre nombre de neurones afin de chercher de la nourriture plus efficacement. (A titre personnel je ne crois pas à l’évolution, je pense plutôt que cette faculté a été mise en l’homme par son Créateur dès le départ).

Beaucoup de gens actuellement jeûnent deux jours par semaine. Vous attendez-vous aux mêmes effets qu’avec un jeûne d’un jour sur deux ?

Si vous avez seulement un peu de nourriture chaque jour, cela ne va pas se produire, mais si vous imposez à votre cerveau ce stress modéré deux jours par semaine, il devrait y avoir certains bénéfices, absolument. »

Wa allahu a3lem

L’article rédigé par l’équipe darataalibat

3 réflexions sur “3 aliments tirés de la médecine prophétique pour renforcer sa mémoire…

    • wa 3aleykum salam wa rahmatullah wa barakatuh

      Vous en trouverez dans certaines librairies en ligne ou magasins spécialisés.

      wa fiki barakallah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s