Le comportement de l’élève qui apprend le Coran

Le comportement de l’élève qui apprend le Coran

Traduit de la  rissala est de l’imam an-nawawi rahimahoullah (4 ème chapitre)

quran

« Le adab de l’élève doit être le même que celui de l’enseignant, il doit :

S’écarter de tout ce qui va l’empêcher d’avancer dans son apprentissage sauf pour un besoin.

Nettoyer et purifier son cœur de toutes souillures pour être prêt à accueillir le qur-an et l accepter.

Être modeste pour la science car c’est par la modestie qu’il va
l’atteindre. Proverbe : « la science est une guerre contre l arrogance »

Être modeste vis a vis de son enseignant même si il est plus jeune, moins pieux ou moins célèbre que lui.

Obéir à son enseignant et le consulter quand il s’agit de prendre de ses conseils.

Prendre sa science que de ceux qui sont aptes de donner cette science et ceux dont on est sûr de leur religion.

toujours regarder son enseignant avec respect.

Penser qu’il est plus apte que lui et qu’il a plus de mérite que lui.

Être dans un habit propre et de préférence blanc quand il rentre voir son enseignant.

Utiliser assiwak.

Éloigner son cœur de toute chose inutile.

Ne jamais entrer chez son enseignant sans sa permission, sauf si celui-ci est lui autorise et qu il n’a pas besoin de lui demander l’autorisation.

Passer le salam a tout le monde en entrant et plus particulièrement à son enseignant et de même pour partir.

Ne pas enjamber les personnes assises .

S’asseoir là où il trouve une place sauf dans deux cas: Quand l’enseignant lui demande de s’avancer et quand cela ne dérange pas les personnes assises, ses camarades de classe.

Ne faire lever personne de sa place.

Ne jamais s’asseoir entre deux personnes sans leur autorisation. Si il l’autorise alors qu il se resserre sur lui-même pour pas les gêner.

D’après 3ali ibnou 3abdelmoutalib, parmi les droits des savants sur toi : Tu salues les gens et tu le salues d’une manière particulière.

Tu t’ assoies devant lui.

Ne pas faire des signes de main ou des yeux nombreux devant lui.

Ne pas dire le contraire de ce qu’il a dit ou “tel a dit le contraire de ce que tu as dit”.

Ne pas médire de lui.

Ne pas tirer sur ses habits.

Ne pas trop insister avec lui si il fait moins d’efforts.

Ne sois pas lassé de son enseignement quelque soit la durée de cet apprentissage.

Patienter en l’attendant si son enseignant s’absente, sauf si il n’a pas la capacité de le faire alors qu’il quitte l’assemblée.

Avoir un bon adab avec ses camarades de classe car cela représente le bon adab avec son enseignant.

S’asseoir devant son enseignant de la manière de celui qui vient apprendre.

Ne pas élever sa voix de façon inutile et sans raison.

Ne pas rire pendant le cours.

Éviter de trop parler sans raison.

Éviter de s’amuser, de faire des gestes inutiles et des mouvements inutiles mais être dirigé en direction de son enseignant.

Être a l’écoute de ce qu il dit.

Ne pas lire le qur-an a son cheikh dans le cas où le cheikh n’est pas de bonne humeur ou si il a soif, faim,sommeil, énervé,très heureux ou autre car il ne sera pas concentré et son cœur sera ailleurs. Mais il doit profiter des moments où l enseignant est motivé quand il n’a pas de soucis.

Patienter sur le mauvais adab de l’enseignant. Il ne faut pas que cela l’empêche de rester avec lui et d’apprendre.

Lui trouver des excuses.

Être une personne persévérante qui cherche a apprendre.

Ne pas se contente du peu qu’il sait, si il peut faire mieux.

Ne pas trop en faire, non plus, car il pourrait se lasser et perdre ce qu’il avait acquis avant. Et ses points-la divérent selon les personnes.

Patienter en attendant les chouyoukhs si il ne les trouve pas quand il arrive dans une assemblée sauf si il connaît leurs horaires.

Ne pas déranger le cheikh dans le cas où il arrive et qu’il le trouve endormi ou occupé et ne pas demander la permission d’entrer pour pas le déranger.

Profiter de faire plus d’efforts et apprendre dans les moments libres, où il est motivé, se sent fort physiquement et qu il n’a aucune autre préoccupation.

Profiter du temps libre et de la bonne santé avant la venue des soucis, du manque de temps, de la vieillesse,…

Profiter d’apprendre tôt le matin car le prophète a fait une dou3a pour mettre de la baraka dans le début de la matinée.

Ne pas être jaloux vis-à-vis de ses camarades et de ses frères.

Et le remède contre la jalousie c’est qu’il sache que la sagesse et la hikma d’allah a voulu que ce mérite ou cette qualité soit chez telle personne, qu’il ne déteste pas ce qu’allah a voulu mais qu’il l’accepte, qu’il ne s’oppose pas à cette volonté d’allah.

Ne pas se vanter de ce qu’il a acquis et ne pas agir avec ostentation ( al riya’).

Et le remède contre la vantardise c’est de se rappeler, sans cesse, que ce qu’il a acquit, ne vient pas par sa propre force mais seulement par la grâce d’allah qui a eu la bonté de l’orner de tel ou tel qualité.
Donc de ce fait, il n’a pas à se vanter de ses acquis qui ne viennent
pas de lui.

Le remède contre l’ostentation est qu’il sache que
riya’ lui annule ses actions dans l’au delà et lui enlève la baraka dans
la dounia .

Il va donc mériter la critique…. »

cropped-bannieredar.png

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s