Conseils pour apprendre le coran (2/8)

patienceapprent

Frère et sœur musulman – nul doute que vous connaissez l’excellence de l’apprentissage du Qur’an et l’excellence de son enseignement.

Le messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

« Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Qur’an et l’enseigne. »

Voici quelques règles qui vous aideront dans la mémorisation du Qur’an, qu’Allah nous en fasse profiter.

Première Règle

Al-Ikhlas – (Sincérité)

La purification de l’intention et sa correction est obligatoire.

De même, il faut s’en préoccuper et mémoriser le Qur’an pour la Face d’Allah, le Sublime et Glorifié et pour obtenir le succès et Son Paradis et obtenir Sa satisfaction.

Aussi l’obtention de cette récompense puissante est réservée à ceux qui ont récité le Qur’an et l’ont mémorisé.

Allah le Glorifié dit (traduction rapprochée) :

« Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif. C’est à Allah qu’appartient la religion pure. » [sourate Az-Zumar :2-3]

« Dis : “Il m’a été ordonné d’adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte » [sourate Az-Zumar :11]

Et le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

« Allah le Glorifié dit : Je me suffis et Je n’ai besoin d’aucun associé.
Ainsi, quiconque fait un action pour l’amour de quelqu’un d’autre que Moi, verra cette action laissé par Moi à celui avec qui il M’a associé. »
[Bukhari et Muslim]

Donc, il n’y a aucune récompense pour celui qui a récité le Qur’an et l’a mémorisé pour se montrer et être entendu.

Il n’y a aussi aucun doute que celui qui a récité le Qur’an par désir de ce monde et en recherchant quelque récompense de ce monde est coupable… »

Deuxième Règle

Correction de la prononciation et de la récitation

Le premier pas dans la mémorisation du Qur’an après al-ikhlas est l’obligation de corriger la prononciation du Qur’an.

Cela ne vient qu’en écoutant un bon lecteur ou un hafidh (personne qui a mémorisé tout le Qur’an) précis.

Le Qur’an n’est appris qu’en acquérant cela.

Ainsi, le messager (salallahu ‘alayhi wa sallam) qui est le plus éloquent des Arabes dans le discours, l’a pris de Jibril (‘alayhi sallam) oralement.

Le messager (salallahu ‘alayhi wa sallam) lui-même s’employait à réciter le Qur’an (en entier) à Jibril une fois chaque année et l’année de sa mort il le lui a récité deux fois.
[Rapporté par Al-Bukhari]

De même, le messager l’a appris aux Compagnons (radhiallahu ‘anhum) oralement et ceux après eux l’ont entendu des Compagnons et cetera pour chaque génération après eux.

Prendre le Qur’an d’un bon lecteur est obligatoire.

De même, corriger d’abord la récitation et ne pas dépendre de quelqu’un dans sa récitation, même si on connaît la langue arabe et ses principes, est aussi obligatoire.

Car, dans le Qur’an, il y a beaucoup de verset qui viennent d’une manière opposée à ce qui est bien connu dans les règles de la langue arabe… »

troid.org
Extrait du livre Al-Qawa’id adh-Dhahabiya lil-hifdhil-Quran il-Adhim
copié de salafs.com puis 3ilm char3i

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s