« Je ne sais pas si ma lecture est juste »(cheikh Ibn Bâz)

coran5

Question :

Souvent j’apprends par coeur des versets coraniques, mais je les oublie après un certain temps.

Quand je lis le Coran je ne sais pas, non plus, si ma lecture est juste . Ensuite , je découvre qu’elle était fausse . Orientez-moi , s’il vous plait !

Réponse :

Vous devez faire l’effort d’apprendre le Coran autant que faire se peut.

Il vous est conseillé de lire des versets devant vos frères dans les écoles, les mosquées ou à la maison pour qu’ils vous corrigent lorsque vous commettez une faute de lecture.

Le Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit à ce propos :

» Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’apprend aux autres  »
(Rapporté par Al Bukhari 5027)

Les meilleurs des hommes sont donc ceux qui apprennent le Coran puis l’enseignent aux autres et l’appliquent dans leurs actions.

Le Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit aussi à quelques-uns de ses compagnons :

» Quelqu’un d’entre vous aimera-t-il aller à Bathân apporter deux grandes chamelles sans péché ni rupture des liens de sang ?

Ils ont dit alors : ô Messager d’Allah ! Qui de ne nous n’aime pas le faire ? Il leur a répondu : Que quelqu’un d’entre vous aille à la mosquée apprendre deux versets du Livre d’Allah est meilleur pour lui que deux grandes chamelles, et trois versets lui sont meilleurs que trois chamelles, et quatre meilleurs que quatre … et autant de versets sont meilleurs qu’autant de chamelles . » (Rapporté par Muslim 803)

Cela montre bien l’avantage d’apprendre le Coran.

Il vous faudra donc , cher frère, apprendre le Coran de ceux qui sont connus pour leur bonne lecture et leur excellence psalmodie.

De cette manière vous pourrez lire correctement les versets coraniques .

Quant à l’oubli, il n’y a pas de mal en cela.

Chaque homme est exposé à l’oubli .

Le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit à ce sujet :

» Je suis un homme comme vous , j’oublie comme vous oubliez  »

(Rapporté par Al Bukhârî 401 et Muslim 572)

Il a entendu quelqu’un lire le Coran et il a dit :

» Qu’Allah le bénisse ! Il vient de me rappeler tels versets que j’ai oubliés dans telle sourate  »

(Rapporté par Muslim 788)

Cela montre bien que l’homme risque toujours d’oublier des versets puis se rappelle ou est rappelé par quelqu’un d’autre.

Le mieux est de dire dans ce cas « on m’a fait oublier » et non pas « j’ai oublié » (emploi de l’indéfini au sens passif comme en Arabe « Nussît » plutôt que  » nasît  » . Le Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit en effet :

» Que l’un de vous ne dise pas « nasît » (j’ai oublié) mais « nussît » (on m’a fait oublier) tel ou tel verset  »

(rapporté par Al Bukhârî 5032 et Muslim 790)

Cela signifie que c’est satan qui nous fait oublier ce que nous avons déjà appris du Coran .

Quand au hadith :  » Quiconque apprend le Coran puis l’oublie rencontrera Allah en lépreux  » Il est faible et n’a pas été rapporté de manière authentique à propos du prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam .

L’oubli ne dépend pas de la volonté de l’homme.

Il ne peut pas l’éviter.

Cela signifie que vous devez apprendre ce que vous pouvez du Livre d’Allah exalté soit-Il, et d’en lire constamment de manière individuelle et aussi devant les bons lecteurs afin d’être corrigé.

Qu’Allah vous guide vers la réussite et vous aide dans votre entreprise méritoire !

(Source : Cheikh Ibn Bâz rahimahu Allah : Revue des recherches islamiques numéro 38 p.133-135) Revue et correction darataalibat.com

cropped-dar-at-taalibat.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s