Conseils pour celles qui souhaitent entreprendre la mémorisation du Quraan (1 ère partie)

Conseils pour celles qui souhaitent  entreprendre la mémorisation du Quraan (1 ère partie)

oustadha4

 

 Pour rappel; notre soeur souhaitant resté anonyme حفظها الله;  a pu mémorisé القرآن uniquement par la grâce d’ الله, et nous donne quelques conseils…puisse Allah l’a rétribué en bien.

Nous espérons que ces réponses seront bénéfiques pour vous ainsi que pour nous.

Puisse الله nous faire des compagnons de son livre et nous unir avec ses serviteurs vertueux dans les plus hauts jardins du Paradis.

1 ère partie

1) Quel est votre conseil pour celles et ceux qui souhaitent  entreprendre la mémorisation du Quran ?

بسم الله الرحمن الرحيم

الحمد لله رب العالمين والصلاة و اللسلام على نيى محمد و على آله و أصحابه أجمعين أما بعد السلام عليكن و رحمة لله و بركاته

Tout d’abord, je remercie الله pour tout, puis vous remercie pour la bonne opinion que vous avez de moi, je prie pour que cela soit dans l’intérêt des musulmans, et demande à الله de me guider dans mes réponses dans ce qu’il y a de meilleur et utile pour ceux qui souhaitent apprendre et mémoriser كلام الله.

Nous pourrions écrire un livre entier pour cette seule question, je vais essayer de ne pas faire long même si cela risque d’être difficile و لا سهل إلّا ما جعلته سهلاً

Les trois principaux conseils seraient : L’intention, un programme bien défini et  une constance suivi dans la révision.

L’intention

Bien sûr, la première étape est l’intention, qu’elle soit uniquement pour الله, et non pour un gain terrestre.

Je dis « bien sûr », car il est à peine possible de se lancer dans ce voyage sans intentions pures, car il nécessitera beaucoup de temps, de patience, de persévérance, de supplications continuelle à الله pour le succès, et une profonde détermination.

Là encore, ces derniers temps il y a eu une hausse des falsifications de documents, prétendant avoir un certificat qu’il n’y a pas, ou une chaîne de transmission qui n’est pas, afin de récolter de grandes quantités d’argent.. Les histoires deviennent de plus en plus étonnantes au fur et à mesure que les années passent et certains oublient qu’الله Sait tout, Voit tout,  chacun de nos gestes, IL sait ce qu’il y’a dans nos cœurs.

Il est toujours bon de le rappeler, même si  cela est une évidence pour certains  » le rappel profite au croyant ».

Les frères et sœurs qui ont entreprit où vont se lancer dans ce magnifique voyage, doivent être honnêtes envers eux-mêmes et surtout envers الله,  dissiper tout types de weswes(chuchotements) qui peuvent survenir dans leurs intentions.

L’étudiant peut par exemple (pour renouveler son intention et rester motivé), se rappeler des avantages de la mémorisation du قرآن en relisant les ahadiths, l’honneur et la récompense qu’auront ceux qui auront mémorisé القرآن le jour de la Résurrection…

Un Programme

Le second conseil est de mettre en place un calendrier raisonnable de mémorisation quotidienne et de révisions.

Il est de la plus haute importance que ce calendrier ne soit ni trop ambitieux, afin que l’étudiant ne soit pas frustré et finisse par abandonner, ni trop facile pour que l’élève y perd de l’intérêt.

Il est toujours préférable que la mémorisation et la révision soient séquentiels et non aléatoire. Cela permet de donner à la mémorisation une image claire de l’endroit où il en est et où il se dirige.

La meilleure chose est d’être dans un groupe organisé avec un cursus définissant le temps et les jours de classe.

Cela permettra de garder la motivation, également de créer des liens de fraternité entre les étudiants dans la coopération et l’assistance mutuelle.

Certains préfère sur un programme individualisé, mais avec un groupe où chaque personne récite ce qu’il ou elle a mémorisé à l’enseignant, d’autres encore  préfèrent faire la mémorisation seuls (mais cela nécessitera plus de patience, de persévérance et de motivation).

Dans l’ensemble, cette forme nécessite plus de lutte car il est facile de se laisser distraire et de tomber de la routine quotidienne quand il n’y a pas de moment fixe pour réciter à un enseignant et aucun groupe qui apporterait une motivation supplémentaire.

Il est important d’avoir un moment précis de la journée pour mémoriser et se faire évaluer, le temps de la journée où il y’a le moins de bruit et le moins de possibilité d’être gêné ou distrait, si possible بعد الفجر, c’ est ce qui est recommandé.

Révisions

Ne soyez pas pressé de terminer la mémorisation sans que celle ci soit ferme. L’étudiant doit être capable de fermer la mushaf (exemplaire du Coran) et de réciter ce qu’il / elle mémorisé complètement sans erreur, alors une même section doit être répétée plusieurs fois  au cours de la journée.

Il est également crucial d’être testé sur l’ensemble du juz (chapitre) lorsque vous avez terminé, puis sur des groupes de adjzaa, tels que 3, 5, ou 10 à la fois …

La révision de la section quotidienne est tout aussi importante que la nouvelle mémorisation.

oustadha2

2) Comment pourrions nous faire face aux périodes de paresse qui pourraient nous rattraper durant ce voyage ?

L’étudiant doit réaliser avant qu’il ne commence que شيطان viendra et tentera de le dissuader de son noble objectif.

Les weswes peuvent être sous plusieurs formes, comme de lui faire sentir qu’ il ne finira jamais, ou de lui faire voir d’autres distractions lorsqu’il rencontre des difficultés.

L’élève doit rester sur ses gardes et reconnaître les causes de la paresse, le causes des sentiments qui le pousse à vouloir arrêter.

La pire chose à faire à ce moment est de prendre une pause dans la mémorisation.

Cela rendra le retour à la mémorisation plus difficile la tâche paraîtra plus difficile.

La meilleure chose à faire est de faire des dou3as, renouveler ses intentions, relire les hadiths, les histoires des compagnons…et d’autres choses encore peuvent facilité bi idhniLLAH و الله أعلم

3) Quelle est la meilleure façon de planifier un programme de mémorisation lorsque l’on est maman, que l’on travail, qu’il y’a l’école ou d’autres responsabilités ? est-il recommandé de prendre une pause pour se consacrer entièrement à cela dans le but d’avoir de meilleurs résultats?

Comme mentionné précédemment, l’étudiant qui mémorise a besoin d’avoir un endroit calme où il  peut mémoriser et réviser. La mémorisation devrait être la priorité dans la journée, et إن شاء الله, il y aura la baraka dans les activités restantes.

Il est difficile de dire si il est préférable de prendre un temps d’études  pour s’y consacrer totalement ou travailler tout en mémorisant.

Il arrive qu’ avec un calendrier serré, bien planifié et une bonne gestion du temps, on puisse faire plus que si on aurait consacrer tout son temps à la mémorisation.

C’est Allah qui met la baraka dans le temps.

Pour beaucoup, prendre une pause n’est pas une option, cela leurs est indispensable, d’autres préfèrent une situation de classe avec un programme d’ensemble…

A chacun de voir ce qui lui correspond le mieux, il est important de ne pas délaisser ses obligations…

4) Auriez vous des conseils sur la meilleure façon de mémoriser les versets moutashabihat? (À savoir, les versets qui se répètent, similaire, etc.)

Les mémoriser n’ est pas difficile en soit, mais c’est lors de la révision que cela peut poser problème.

La mémorisation est une  accumulation lente, les quelques premiers moutashabihat ne sont pas trop difficiles, c’est plus loin, quand il faudra raffermir ce que l’ont aura mémorisé et lors d’une écoute que cela peut devenir difficile.

Des annotations sont écrit parfois en bas de page des différentes histoires, il est bien de rassemblé les même groupes de versets et les comparer.

La même histoire revient souvent mais dans différentes sourates,  faire une liste comparative et  les étudier, les examiner tous en même temps, trouver les similitudes, des différences.

Connaitre les histoires de nos prophètes عليهم سلم est là quelque chose de particulièrement nécessaire.

Il y’a de nombreux livres en arabe qui aident pour les moutashabihat, il existe des poèmes, certaines parties apprissent et lu m’ont aidé par la grâce d’الله.

Par exemple, les lignes décrivant les endroits dans القرآن qui ont أبداً  après  خلدين فيهآ  m’ont vraiment aidé par la grâce d’الله….

oustadha3

5) Beaucoup de musulmans pensent que l’apprentissage du  تجويد n’est pas nécessaire; pouvez-vous nous en dire plus ? 

القرآن a été révélé dans la langue arabe et a été récité par le Prophète صلى الله عليه و سلم, et les Sahabah رضي الله عنهم avec le  تجويد.

Pourquoi voudrait-on réciter d’une autre façon ? Les Arabes à l’époque de la révélation parlé avec  الإدغام , الإخفاء..toutes les règles que nous étudions maintenant pour être en mesure de lire  القرآن avec التجويد.

Il y’a des parties de  تجويد qui ne sont pas dans le discours arabe normal tel que l’allongement des sons dans le moudoud, et cela a ensuite été transmis dans les chaînes de transmission authentique pour nous et documentées dans les anciens livres de تجويد.
Il y’a des parties du  تجويد qui sont indispensables à connaître, car sans l’application des lettres réelles, cela peut changer le sens et une erreur majeure peut être faite.

Ceci est la connaissance du  تجويد de base que tous les musulmans devraient appliquer dans leur lecture, que ce soit pour toute la mémorisation du قرآن, où mémoriser quelques sourates pour les prières.

(Notes : cependant l’apprentissage des règles théorie علم التجويد النظريn’est pas une obligation فرض كفاية , un savoir de base comme la عقيدة  est nettement prioritaire).

Une réflexion sur “Conseils pour celles qui souhaitent entreprendre la mémorisation du Quraan (1 ère partie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s