Le Coran sera un remède pour celui qui correspond à ces critères…

mediter

« Quiconque médite sur les paroles du Seigneur Le connaîtra.

Il connaîtra l’ampleur de Son autorité et de Son pouvoir, ainsi que l’immense faveur qu’Il accorde aux croyants.

Il connaîtra également l’adoration qu’il est dans le devoir d’accomplir.

Il s’astreindra donc aux obligations, s’écartera de tout ce contre quoi son Généreux Maître l’a mis en garde et convoitera ce qu’Il lui fait désirer.

Le Coran sera un remède pour celui qui correspond à ces critères, lorsqu’il le récite ou écoute une personne le réciter, si bien qu’il devient riche sans même posséder d’argent, puissant sans avoir de clan (pour le soutenir) et ce que d’autres ne supportent pas lui est au contraire agréable.

Son objectif, quand il commence une sourate, est de se dire : « Quand cette récitation me servira de leçon ? »

Et non pas : « Quand est-ce que je terminerai cette sourate? »

Son but est en fait de dire :

« Quand est-ce que je comprendrai le message adressé par Allah ? »
« A quand la fin des péchés ? »
« A quand la prise de conscience ? »

Comme la récitation du Coran est une adoration, elle ne peut être accomplie qu’avec concentration.

Et c’est Allah qui permet de réaliser cela avec succès. »

Imam Abou Bakr Al-Ajurry – الإمام أبي بكر الآجري extrait Akhlâq Hamalati l Qur’ân p.10

copié de dawud69moslim.over-blog.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s