Comment prononcer correctement la lettre  » ض  » ?

Point d’articulation de la lettre  »ض  »

Question : Quel est le point d’articulation de la lettre gutturale arabe le  » ض  » et comment est-elle prononcée lorsqu’elle est émise de son point d’articulation original ?

En effet, certaines personnes de chez nous, au Pakistan et en Inde, prononcent cette lettre comme suit : (Ghadwâd) ou (Adwâd) ou encore de manière qui avoisine la lettre  » د  » emphatique.

Ainsi, le son de cette lettre apparaît dans la parole suivante, du Très-Haut : ni des égarés. (En arabe : « Wa Lâ Ad-Dâlîn ») « و لا الضالين » comme suit : (Wa lâ Ghodwâllîn), (Wa Lâ Ad-Dawâllîn), (Walad-Dôllîn), respectivement.

D’autres encore parmi eux, prononcent cette lettre pareillement que la lettre  » ظ’’.

Sauf que la différence apparaît bien claire entre la prononciation de la lettre « ض  » et la lettre  » ظ' » en fonction du point d’articulation.

Ainsi, le premier groupe de gens a émis un avis selon lequel il n’est pas permis de prier derrière un imam qui fait partie de la deuxième catégorie ou du moins la rétribution et la récompense seraient amoindries.

O vous les savants de la vérité évidente, indiquez nous clairement comment prononcer correctement la lettre  » ض  « , tout en précisant la différence existante entre elle et la lettre « ظ’.

Aussi, veuillez trancher, du point de vue de la religion, le différend existant entre les deux groupes mentionnés ?

dod

Réponse : Premièrement, la lettre « ض  » se prononce par l’un des deux côtés de la langue, droit ou gauche, juste après le point de prononciation de la lettre  » ي  » et avant celui de la lettre  » ل  » près des molaires.

Le son  » ل  » est émis depuis la pointe de la langue vers l’avant de la bouche.

Quant au son de la lettre « ض « , ce dernier se trouve entre celui de la lettre  » د  » emphatique et celui de  » ظ ’  » à peu près.

La prononciation de la lettre  » ض  » de la manière précitée dans la question est incorrecte.

Deuxièmement, Celui qui peut prononcer la lettre « ض  » correctement en la faisant sortir de son point d’articulation correct est tenu de le faire.

Quant à celui qui se trouve incapable de rajuster sa langue pour prononcer correctement cette lettre ou d’autres lettres encore, il est religieusement excusé et par conséquent, sa prière est valable.

Cependant, il ne doit pas diriger une prière en commun, sauf si ceux qui prient derrière lui sont, à leur tour, comme lui ou moins que lui dans le niveau de la récitation.

Ce dernier est excusé au sujet de la mauvaise prononciation de la lettre  » ض  » et de la lettre  » ظ  » mais pas pour d’autres lettres que ces ceux-ci et ce, compte tenu de la proximité de leur point d’articulation et de la difficulté de discerner ces deux lettres dans la prononciation, comme l’affirment plusieurs savants dont Al-Hâfizh Ibn Kathîr dans son exégèse de la sourate Al-Fâtiha.
Qu’Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ’)
Membre Membre Vice-président du Comité Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s