Pluie de pierres سبحان الله -vidéo –

Une pluie de pierres en Turquie

 

Et [souviens-toi de] Loth lorsqu’il dit à son peuple : « Commettez-vous des turpitudes que nul à travers les mondes n’a commises avant vous ? Vous copulez avec des hommes en renonçant aux femmes pour assouvir vos appétits ! Vous êtes un peuple livré à ses excès. » … Nous fîmes pleuvoir sur eux des pierres : considère quelle fut la fin des criminels ! (Coran, 7 : 80-84)

Un petit rappel de ce récit tirée du livre d’ibn kathir رحمه الله قصاص الانبياء

Le peuple de Sodome fut le premier à pratiquer cette déviance; il avait atteint un tel niveau de dépravation qu’il ne connaissait plus aucune honte, aucune pudeur tant en public que dans le privé. :

« Quoi! Accomplissez-vous l’acte charnel [comme nul peuple avant vous] avec les mâles de ce monde? Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous ? Vous êtes vraiment des transgresseurs ! » (Coran 26:165-166)

Dans une autre ville, le prophète Abraham, l’oncle du prophète Lot, reçut chez lui trois personnes qu’il ne connaissait pas.

Comme il était de nature généreuse, il fit rôtir un veau pour ses invités, mais à sa grande surprise, ceux-ci n’y touchèrent pas.

Cela était très inhabituel, car les voyageurs sont normalement affamés et leur refus mit Abraham fort mal à l’aise.

Voyant cela, les trois étrangers tentèrent de le rassurer.

Ils dirent : « N’aie pas peur. » (Coran 15:53)

Ses craintes se dissipèrent un peu et il leur demanda ce qui les amenait dans sa ville.

Ils répondirent : « Nous sommes envoyés à un peuple corrompu, à l’exclusion de la famille de Lot, [qui sera épargnée]. » (Coran 15:58)

 Les anges quittèrent Abraham et partirent en direction de Sodome, à la rencontre du prophète Lot et de sa famille.

Ibn Kathir رحمه الله rapporte qu’alors que les messagers se rapprochaient de la ville de Sodome, ils croisèrent la fille de Lot près d’une rivière.

Elle fut ébahie par leur grande beauté et craignit tout de suite pour leur sécurité.

Elle leur conseilla d’attendre près de la rivière; elle irait chercher le prophète Lot, qui les ferait entrer dans la ville sous sa protection.

Quand Lot fut mis au courant de la présence de ces étrangers, il fut pris d’inquiétude et se demanda comment il arriverait à les convaincre de contourner la ville de Sodome pour poursuivre leur périple.

Lorsqu’il arriva à leur hauteur, il tenta de leur faire comprendre la nature des habitants de la ville, mais ne put, tout au plus, que les convaincre d’attendre à la nuit tombée pour entrer dans la ville.

Plus tard, ce soir-là, Lot escorta ses invités jusque chez lui.

Cependant, l’épouse de Lot se sauva par la porte arrière et alla répandre la nouvelle que deux hommes d’une beauté frappante venaient d’arriver chez elle.

La nouvelle fut bientôt sur toutes les lèvres et en un rien de temps, plusieurs hommes se trouvèrent rassemblés devant la maison de Lot, certains allant jusqu’à frapper à sa porte et à exiger de voir ses invités.

Lot fut choqué lorsqu’il comprit que c’était sa propre épouse qui avait attiré ces gens devant la maison; il sortit, leur demanda de se disperser et leur rappela de craindre le châtiment de Dieu.

Il les invita à plusieurs reprises à s’amender et à combler leurs désirs sexuels de manière licite.

Ibn Kathir رحمه الله affirme que les hommes qui se tenaient devant la maison de Lot finirent par enfoncer sa porte et par entrer à l’intérieur, puis à encercler les invités (anges) de Lot.

Lot se retrouva impuissant devant cette situation et les supplia de partir.

Mais ils lui dirent : « Tu sais très bien que nous n’avons aucunement besoin de tes filles. Et en vérité, tu sais bien ce que nous voulons. » (Coran 11:79)

C’est alors que les messagers (anges) de Dieu rassurèrent Lot en lui disant : « Ô Lot! Nous sommes les messagers de ton Seigneur. » (Coran 11:79)

Entendant cela, les gens prirent peur et se dispersèrent, laissant Lot et sa famille seuls avec les messagers.

Ces derniers dissipèrent les craintes de Lot et lui ordonnèrent de rassembler sa famille et de quitter la ville de Sodome sur-le-champ.

Ils partirent donc et Lot s’assura de clore la marche afin que nul ne se retourne pour regarder la ville.

Son épouse resta cependant en arrière (ne les suivit pas) et fut atteinte par le châtiment de Dieu avec les habitants de la ville. Le Coran décrit ainsi le châtiment :

« Alors Nous les sauvâmes, lui et les siens, à l’exception d’une vieille femme, qui resta en arrière [et fut exterminée]. Puis Nous détruisîmes les autres et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres). Et quelle pluie effroyable pour ceux qu’on avait avertis en vain. Certes, il y a en cela un signe évident; et pourtant, la plupart d’entre eux ne croient pas! »

(Coran 26:170-174)


 Des études archéologiques révèlent que la cité est plus précisément située près de la Mer Morte, à la frontière palestino-jordanienne actuelle.

Selon les scientifiques, la zone est couverte de grands dépôts de soufre.

C’est pourquoi, aucune forme de vie animale ou végétale n’y existe et elle est considérée comme un symbole de destruction.

Qu’Allah nous préserve de son châtiment

دار الطالبات


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s